L’origine du Mandala : interview avec Sylvie Verbois

Mandala : L'art éphémère des bouddhistes

Mandala : L’art éphémère des bouddhistes

Les mandalas sont des dessins de formes concentriques utilisés depuis l’Antiquité dans plusieurs cultures dans le but d’atteindre l’harmonie personnelle. Originaire de l’Inde, Mandala est un mot sanskrit qui veut dire « cercle ». Dans la tradition bouddhiste, les mandalas sont des objets de méditation qui ont pour but de transformer notre perception ordinaire du monde en une perception pure.  

Sylvie Verbois, auteure et ethno-therapeute spécialiste des traditions chinoises et indiennes, vient de sortir un livre intitulé « Les mandalas, exercices de méditation ». Elle nous explique ici l’histoire et la signification de cet Art sacré… que notre soudaine passion pour le coloriage a détourné en « Art-therapie » !  

Interview par Armanda Dos Santos

 

1. Chère Sylvie, quelle est l’origine de ce « petit cercle » qu’est le Mandala ?

Sylvie Verbois: L’origine du mandala se perd dans les limbes du temps, on ne sait pas exactement comment il est né ni à quel moment il est apparu. Est-ce à force d’observer le ciel, la nuit, les formes des montagnes, des arbres, des côtes, des plis de la terre, la corolle des fleurs, le cœur des fruits… Nul ne peut le dire. Toutefois, au cœur de l’hindouisme existe la trace de mandala, sous plusieurs formes dont la plus ancienne se trouve dans le RigVeda.

Le mandala, dans son sens premier, figure l’entourage sacré de la déité, c’est un espace choisi, consacré, avec en son centre un petit tas de céréales représentant le Mont Méru (centre de l’univers), et au sein duquel sont élaborés des signes auspicieux … en relation avec une divinité : svastika, massue, disque, trident, taureau, serpent,… Il était de coutume d’en effectuer trente-trois fois le tour afin de recueillir les bienfaits du rituel.

Symbole protecteur, le mandala servait de « bouclier » contre les puissances « néfastes » (épidémies, contagions, violences climatiques,…), à  maîtriser les forces de la nature et permettait de se concilier les déités courroucées. Charmées, sensibles à l’offrande, elles s’apaisaient. Mais le mandala est surtout la manière dont la philosophie de l’Inde perçoit l’univers : « C‘est également une représentation du Cosmos en peinture, gravure ou sculpture, selon les concepts des différentes croyances, utilisée soit comme support de la méditation, soit comme un diagramme magique destiné à maîtriser les forces divines et les éléments, et dans laquelle les divinités et leurs « forces » ou énergies sont disposées selon leurs puissances ou leurs attributs… »

"Les Mandalas" de Sylvie Verbois, Editions Eyrolles

« Les Mandalas » de Sylvie Verbois, Editions Eyrolles

2. De quelle manière un Mandala devient un support à la meditation ? Quelle est son histoire et sa symbolique spirituelle ?  

Sylvie Verbois: Dessin allégorique, le mandala est la représentation symbolique du Sacré, de l’espace divin, un lieu éphémère où la déité s’incarne, se fait présence. Processus créatif et psychique, instrument de complétude, il vise à éveiller la conscience du Soi, en réanimant l’action intérieure, la concentration et l’état méditatif. Il trace « un chemin qui va du temps à l’éternité » comme l’a très bien décrit Giuseppe Tucci, amenant la conscience à rejoindre son intégrité.

Support de méditation, le mandala rituel emmène l’être à la porte de son être intérieur, donnant la clé pour y accéder et parvenir à l’éveil de la conscience.

Outil d’harmonisation, de sagesse et guérison, le mandala manifeste la vie, libère l’imagination, ravive l’énergie endormie. Elaborer un mandala a un effet apaisant, il incite au lâcher-prise et à la détente nerveuse, rétablissant l’équilibre et l’échange interne entre les différents composants de l’être. Il est intention.

Pour replacer l’être au cœur de l’être, revenir à soi, le mandala est un instrument extraordinaire de réparation et de guérison. Il centre l’être, le faisant revenir au cœur de sa réalité personnelle et individuelle. En douceur, il redessine ce qu’il est profondément, réveillant sa nature intime.

C'est une forme géométrique avec un centre : la concentration, et une périphérie : l'organisation. Chaque mandala classique, d'origine orientale, a comme contenu un Mantra, formule sacrée hindouiste ou bouddhiste. Le Mantra est l'âme du mandala.

C’est une forme géométrique avec un centre : la concentration, et une périphérie : l’organisation. Chaque mandala classique, d’origine orientale, a comme contenu un Mantra, formule sacrée hindouiste ou bouddhiste. Le Mantra est l’âme du mandala.

3. Le Mandala peut prendre plusieurs formes, et conçu de différents matériaux. Est ce que cela influence l’état de la meditation?

Sylvie Verbois: Chaque forme (carré, cercle, triangle, lignes) aide à la manifestation de l’émotion, du sans forme, de ce qui n’a pas de forme. Elle permet de percer le voile de l’illusion, Mâyâ et de d’apporter une modification de conscience.

En ce qui concerne les matériaux, ceux-ci n’ont pas directement une influence sur l’état méditatif.

4. Comment expliquez vous cette fascination occidentale pour le Mandala ?

Sylvie Verbois: Je pense que c’est une forte question de mode, le mandala est d’ailleurs mis à « toutes les sauces ». Il apparait qu’il a été détourné de son sens premier… Beaucoup se disent art-thérapeutes dès qu’est utilisé le mandala. Il ne suffit pas de colorier des formes « mandala» pour en saisir le sens et être dans l’énergie « divine » du mandala traditionnel.

Le mandala, par contre, a fait ses preuves auprès de personnes ayant développé des  troubles relevant de la psychiatrie (Carl Jung a été l’un des premiers à l’employer auprès de ses malades, et ce, avec succès). Je l’ai moi-même utilisé auprès d’enfants autistes ou considérés comme hyper-actifs, avec d’excellents résultats.

Interview par Armanda Dos Santos

2 réflexions sur “L’origine du Mandala : interview avec Sylvie Verbois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s