Soins naturels et ayurvédiques de la peau

L’Ayurveda est une médecine de bon sens. Et à notre époque, c’est aussi une médecine légèrement provocante ! Pourquoi ? Car elle nous invite à  moins nous compliquer la vie et à mieux nous comprendre. Quand la connaissance de soi existe, des gestes simples et quotidiens suffisent à cultiver un état de santé équilibré. L’intelligence du corps est infinie. Notre rôle consiste à savoir quelles actions honorent et célèbrent sa mécanique.

Ça vous tente ? Aujourd’hui, nous allons mieux comprendre notre peau et quels gestes simples nous pouvons adopter pour cultiver sa beauté.

Comprendre la nature pour comprendre sa nature - et vice versa

MEILLEURES AMIES POUR LA VIE, AVEC VOS BACTERIES

Avant de plonger dans la pratique, j’aimerais vous expliquer le rôle essentiel des bactéries et du sebum sur la santé de la peau. Saviez-vous qu’il y a des millions de bactéries dans notre corps et sur notre peau? Principalement de bonnes bactéries, je vous rassure. L’ordre de grandeur est de 1 cellule pour 10 bactéries! Et à l’adolescence, et pas toujours dans la bonne humeur, nous avons découvert cette sécrétion de la peau qu’on appelle le sébum. Le sébum lubrifie, protège et adoucit notre peau. Là, ça devient très intéressant : le sébum nourrit les bactéries bénéfiques qui vivent sur la surface de notre peau externe[1].

Des bactéries contentes produisent des acides gras qui boostent le système immunitaire et conservent notre peau radieuse, souple et douce. Vive les bactéries !

Hors, au royaume des crèmes et des savons, les bactéries ont la vie dure. Les savons ont tendance à dégrader l’écosystème délicat de la peau en enlevant les huiles naturelles qui la recouvrent (le sébum) et qui lui donnent bonne mine. De l’autre côté, les crèmes riches en conservateurs chimiques sont absorbées par la peau. Les crèmes sont un mélange d’eau et de corps gras. Comme l’eau est un terrain fertile pour les bactéries, afin d’éviter que les bactéries se développent dans les crèmes, on y ajoute des conservateurs chimiques. Hors, notre peau est comme une grande bouche qui recouvre l’ensemble de notre corps et qui absorbe tout ce qu’on lui applique. Est-ce que nous mangerions une cuillère à soupe de notre crème préférée ? Peut-être pas. Pourtant, c’est ce que nous faisons de manière indirecte à chaque fois que nous l’appliquons.

ASSAISONNÉS À L’HUILE

Depuis des milliers d’années, l’Ayurveda préconise l’application d’huiles végétales biologiques pour une peau en bonne santé. Huile de sésame, huile de coco et autres huiles végétales sont appliquées sur la peau pour la nourrir et la protéger. De cette façon, nous préservons les huiles déjà existantes sur la peau ET nous nourrissons les bonnes bactéries qui y vivent. Double bingo !

Concrètement, comment peut-on aller vers des soins de la peau plus ayurvédiques ?

Premièrement, assurez-vous que vous avez à la maison une bouteille d’huile de sésame vierge et une bouteille d’huile de coco. Préférez un contenant type « pot de confiture » pour l’huile de coco pour pouvoir l’utiliser à moins de 25 degrés (car à moins de 25 degrés elle est dure et elle ne peut pas « couler » d’une bouteille).

IMG_20150602_101931

Découvrez le rituel ayurvédique du massage à l’huile (abhyanga) : une merveille léguée par les dieux de l’Ayurveda ! Cette pratique consiste à appliquer de l’huile de sésame sur la peau –avant la douche – quelques minutes jusqu’à plusieurs heures avant de passer sous l’eau chaude. De l’huile avant la douche ? Vous avez bien entendu ! L’eau va naturellement propager l’huile sur l’ensemble du corps et enlever les excès. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas graisseux à la sortie de la douche mais recouvert d’une fine couche d’huile qui va conserver la chaleur dans le corps et durablement calmer le système nerveux. Pour l’application, la technique est simple : massez les articulations et le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre et massez les membres en longueurs (pieds, jambes, bras) du haut vers le bas. Et si vous allez vous laver les cheveux, offrez-vous un (délicieux) auto-massage du crâne.

Minimisez votre utilisation de savons. Préférez des savons naturels et certains jours, n’utilisez le savon que sur des « endroits clefs » du corps. Vous voyez ce que je veux dire !

QUELLE PEAU POUR QUELLE DOSHA?

hb-ayurveda-vata-pitta-kaph

En Ayurveda, nous considérons que chaque personne a une constitution différente dominée par un ou plusieurs doshas. Le dosha Vata est un mélange d’air et d’éther, Pitta du feu et de l’eau, Kapha de l’eau et de la terre. Nous avons tous l’énergie de Vata, Pitta et Kapha qui s’anime en nous, mais chacun selon des proportions différentes.

  • Peau Vata – fine, sèche et sensible.
  • Peau Pitta – douce, chaude et légèrement huileuse.
  • Peau Kapha – rebondie, huileuse et froide.

Pour une peau Vata, le massage à l’huile de sésame (abhyanga) sera une excellente façon de commencer la journée. La peau restera douce et souple pendant l’hiver et l’anxiété caractéristique des personnes Vata sera calmée par cette huile réchauffante et ancrante. La simplicité et la régularité sont les maitres mots pour Vata.

Pour une personne Pitta, les éruptions cutanées et les rougeurs seront abordées par des soins naturels rafraichissants et apaisants. Comme le gel d’aloe vera ou l’huile de coco. Attention, le gel d’aloe vera doit être 100% pur ! Et c’est rarement le cas. Regardez les étiquettes et n’hésitez pas à trouver la perle rare sur internet. Je trouve le mien ici :  biologique et non testé sur les animaux. Astuce ayurvédique pour traiter l’acné : le soir, appliquez sur une peau propre du gel d’aloé vera, gardez toute la nuit et rincez votre visage le lendemain matin. Cette méthode naturelle est incroyable !

Masque au gel d'aloe vera + curcuma + citron + miel

Pour une personne Kapha, les huiles de sésame et d’olive sont idéales mais en petites quantités. Ce dont Kapha a vraiment besoin c’est d’un massage à sec (Gharshana) avant la douche. Vous pouvez le faire en frottant la peau avec de la farine de pois chiches, un gant de crin ou des gants de soie sauvage. Ce massage va stimuler le système lymphatique, exactement ce dont la constitution Kapha a besoin !

PEAU ET MENTAL

Vous mangez sainement, vous adoptez un mode de vie naturel et pourtant vos problèmes de peau persistent? Il est peut-être temps de s’intéresser au rôle du mental. La peau représente le lien entre nous et le monde. Nous et les autres. Des problèmes de peau persistants ou cycliques peuvent être causés par un malaise dans notre relation au monde extérieur. Est-ce que je m’autorise à exprimer mes émotions ? Dire ma vérité ? Est-ce que j’ai peur d’être séparé, isolé ou différent des autres ?

Une pratique de yoga centré sur Vishudda Chakra (le chakra de la gorge) peut vous aider à trouver et maîtriser votre voix. Votre vérité. Et à l’exprimer sans avoir peur d’être rejeté.

Une habitude pour cultiver l’amour propre, aussi simple que l’affirmation « Je m’aime et m’accepte tel/telle que je suis » répétée régulièrement tout au long de la journée, peut remuer ces idées négatives que nous avons construit sur nous mêmes.. depuis Mathusalem! Nous adoucir et nous rassurer sur notre place dans le monde. Sans jugement et sans comparaison, simplement heureux d’être soi même.

IMG_20150503_120342

[1] The Skin Microbiome. Nat Rev Microbiol. 2011 April;9(4):244-53

http://www.lepalaissavant.fr/soins-naturels-et-ayurvediques-de-la-peau/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s