Travailler en accord avec les cycles de la nature

Les bons skippers sont ceux qui savent le mieux profiter des vents pour faire avancer leur voilier. Il en va de même dans le travail : l’Ayurvéda nous apporte la connaissance pour être plus efficace en profitant des différents cycles de la journée. Cette notion est aux antipodes de la croyance qui voudrait que le temps soit linéaire, et donc que nous pourrions effectuer un même travail dans les mêmes conditions et avec les mêmes résultats à 10 heures ou à 18 heures ! Aborder ce thème amène à se poser la question suivante : à quelle heure faut-il commencer à travailler et à quelle heure faut-il s’arrêter ?

Travailler en accord avec les cycles de la journée, c’est renouer avec l’efficacité qui nous dispense de rester toujours plus tard au bureau afin de compenser une productivité en constante baisse parce que nous ne respectons pas les rythmes de la nature. Revenons donc au commencement avec ces fameux doshas – principes de mouvement, Vata, de transformation, Pitta et de structure, Kapha – qui gouvernent notre physiologie. Ces principes gouvernent tous les cycles de la nature. Ils gouvernent les saisons. Ils gouvernent aussi le déroulement de la journée. Selon l’Ayurvéda, la journée est divisée en six cycles de quatre heures, chacun gouverné par un dosha.

La journée du manager commence la veille, au moment où il s’endort. L’idéal est de s’endormir avant 22 heures, dans le cycle Kapha qui favorise la relaxation préparant au sommeil[1]. De 18 heures à 22 heures, l’énergie ralentit en effet et la fatigue se fait sentir. C’est le moment où chacun rentre chez soi pour se reposer et dormir. Le manager doit quitter son bureau autour de 18 heures sans oublier de débrancher tous ses appareils, PC, smartphone, etc. Il ne doit pas emporter de travail à la maison. S’il décide de se mettre au lit avant 22 heures, il doit dîner avant 19 heures.

De 22 heures à 2 heures du matin commence le dernier cycle Pitta de la journée. Le soleil étant couché, ce cycle est moins énergique que celui de la pleine journée. Le feu digestif est tout juste suffisant pour digérer le diner léger et assurer le travail métabolique qui se met en route lorsque la physiologie est endormie. Si vous ne dormez pas, la tentation de manger à nouveau vous guette avec des résultats désastreux compte tenu qu’il n’y a pas assez de feu pour digérer un nouveau repas.

Entre 2 heures et 6 heures du matin, la nature s’éveille et se met en mouvement. C’est l’heure des rêves actifs qui s’accompagnent de mouvements oculaires rapide. L’aube se dissipe et le soleil se lève. C’est le premier cycle de Vata de la journée. Ceux qui se couchent tôt se lèvent en général entre 4 et 5 heures du matin. Le manager qui veut profiter de cette énergie d’éveil tout au long de la journée doit se lever tôt, sans l’aide d’aucun réveil.

De 6 à 10 heures, c’est le petit matin. Il règne encore un certain calme. La population vaque progressivement à ses occupations. La lenteur palpable indique bien que nous sommes dans un cycle de Kapha. C’est le moment de commencer à travailler afin de profiter du calme et du silence pour coucher sur le papier des idées venues dans la nuit. Les activités nécessitant de mobiliser la mémoire sont particulièrement indiquées. Il est également possible d’effectuer des tâches qui ne requièrent pas trop d’énergie et pas trop de mobilisation mentale. Vous pouvez par exemple répondre à vos emails sans oublier de débrancher la sonnerie qui annonce l’arrivée d’un nouveau message et qui finit par exaspérer. Les interruptions sont moins néfastes durant le cycle Kapha.

De 10 heures à 14 heures, l’activité physique bat son plein. Le soleil est au zénith. C’est au milieu de ce cycle que les rendements sont maximums dans les usines. Le manager en profite pour faire avancer les projets qui nécessitent le plus de mobilisation, de concentration et d’efficacité. Débranchez votre téléphone ou demandez à votre assistante de ne vous transférer que les appels extrêmement urgents. Le métabolisme trouve son apogée autour de midi. Si vous aimez couper votre journée par une activité physique, c’est le bon moment pour le faire, du moins si le temps n’est pas trop chaud. Sinon, la fraîcheur du petit matin conviendra pour cela. Évitez aussi de faire de l’exercice après le repas, sauf une petite marche digestive de 10 à 15 minutes, très conseillée en Ayurvéda. En cas d’activité physique en extérieur, méfiez vous du vent et du froid.

Si la faim se fait trop sentir, allez déjeuner[2]. Attention toutefois à ne pas trop manger, sinon, vous risquez de vous assoupir en début d’après midi et voir votre productivité fléchir. C’est le fameux pic d’improductivité découvert par les chercheurs du London Office. Pour alléger votre repas sans trop changer vos habitudes alimentaires, éviter pain, fromage et dessert. Vous vous sentirez d’attaque après le déjeuner.

De 14 heures à 18 heures redémarre un cycle Vata favorable au mouvement et aux activités cérébrales. C’est le moment où les meilleurs scores sont obtenus aux tests mentaux. Profitez de cette puissante énergie pour trouver de nouvelles idées, pour passer quelques coups de fils importants et pour organiser des réunions de réflexion avec vos collaborateurs. C’est le moment le plus propice aux échanges et à la communication.

18 heures : la fin de votre journée de travail approche. Débranchez-tout et rentrez chez vous ! Si vous prenez un moyen de transport, n’oubliez pas que tout déplacement augmente le Vata et donc la fatigue. Soyez prudent et vigilant si vous conduisez. Méditez aussitôt que vous êtes chez vous. Changez vous les idées. Passez une soirée relax…et bonne nuit !

Jo Cohen

NB : Les heures évoquées dans cet article sont les heures locales qui rythment nos activités et non des heures solaires.


[1] Voir pour plus de détails l’article « Comment améliorer votre sommeil grâce à l’Ayurvéda » sur mon autre blog http://www.la-voie-de-l-ayurveda.com.
[2] Pour plus de détails, lire l’article « comment aborder l’alimentation selon l’Ayurvéda » sur mon blog http://www.la-voi-de-l-ayurveda.com

http://management-vedique.com/travailler-en-accord-avec-les-cycles-de-la-nature/

Une réflexion sur “Travailler en accord avec les cycles de la nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s