Neem : propriétes, vertus et effets secondaires

Neem

Neem

Le Neem est largement utilisé dans les médicaments ayurvédiques depuis des milliers d’années. L’ensemble de la plante regorge de vertus médicinales qu’il s’agisse de son écorce, de sa tige, de ses fleurs, de ses feuilles ou de ses graines.

Nom : Margousier ou Margosa

Nom botanique : Azadirachta indica

Famille : Meliaceae

Synonymes en sanskrit : NimbaArishta, Pichumarda, Pichumanda, Sarvatibhadra, Hinguniryasa, Yavaneshta, Shukaprya, Neta, Subhadra, Prabhadra, Sutikta.

Autres synonymes dans les livres classiques :

Charaka Samhita :

– Kandughna (groupe d’herbes utilisées pour soulager les démangeaisons)

– Tiktaskandha (groupe d’herbes au goût amer)

Sushruta :

– Aragwadhadi, Guduchyadi et Lakshadi

Propriétés :

  • Rasa (goût) : amer (tikta) et astringent (kashaya)
  • Gunas (qualités) : léger à digérer (laghu), sec (ruksha)
  • Vipaka (goût après digestion) : piquant (katu vipaka)
  • Virya (potentiel) : froid par nature

Utilisation et qualités :

  • Shita : refroidit le corps.
  • Laghu : facile et rapide à digérer.
  • Grahi : aide à absorber l’humidité dans l’intestin. Assèche et nettoie l’humidité en cas de plaies et d’ulcères.
  • Katu : âcre en goût, et goût piquant après digestion.
  • Tikta : amer en goût.
  • Agnikrut : améliore le processus de digestion
  • Vatakrut : augmente Vata
  • Ahrudya : pas si bon pour le coeur.
  • Shramahara : soulage la fatigue
  • Truthara : soulage la soif excessive. Comme il diminue Pitta, il est utile en cas de fièvre et soif.
  • Kasahara : aide à soulager la toux. Il est très utile dans les problèmes respiratoires infectieux. Il a des propriétés anti-microbiennes.
  • Jwarahara : utile en cas de fièvre.
  • Aruchihara : aide à soigner l’anorexie.
  • Krumihara : utile en cas de vers intestinaux, de plaies infectées, et comme agent anti -microbial.
  • Vranahara : aide à nettoyer et à guérir les plaies rapidement.
  • Pitta & Kaphahara : bien que de qualité froide, le Neem permet d’équilibrer Kapha (qui est également froid en qualité), en raison de ses autres propriétés telles que Katu vipaka (goût piquant après digestion).
  • Chardi – hrillasa hara : aide à soulager les nausées et les vomissements.
  • Kushtahara : utile dans de nombreuses maladies de la peau.
  • Mehanut : utile dans le diabète et les troubles liés à l’appareil urinaire.

Le Neem et le diabète :

Le Neem est très utile dans le traitement du diabète.

  • il réduit les niveaux de glucose dans le sang
  • il soulage les maladies de peau et aide à la cicatrisation en cas de blessures, chez les personnes diabétiques

Un bon exemple d’une telle médecine ayurvédique est Pancha Nimba Churna.

Les avantages de la feuille de Neem :

  • Katupaka : gout piquant post digestif.
  • Netrya : bonnes pour les yeux, elles aident à soulager l’infection.
  • Kruminut : soulagent les vers et les microbes
  • Pittanut : équilibrent les excès de Pitta
  • Vishanut : détoxifiant naturel.
  • Vatala : augmentent Vata.
  • Arochaka et Kushtanut : soulagent les maladies de la peau et l’anorexie.

Les avantages des fruits de Neem :

  • Snidgha : onctueux, huileux
  • Laghu : facile à digérer
  • Ushna : chaud en potentiel
  • Gulmanut : soulage les ballonnements
  • Bhedana : casse les selles
  • Arshanut : soulage les hémorroïdes
  • Kriminut : soulage les vers et les infections
  • Mehanut : utile en cas de diabète

Autres avantages du Neem mentionnés dans les textes classiques :

  • Raktapittanut : aide à soulager les saignements, en raison de sa nature froide.
  • Shothahara : utile en cas d’inflammatoires et maladies de la peau (exemple : rougeurs, pus).
  • Bénéfique en cas de problèmes respiratoires comme la bronchite, la toux et le rhume.
  • Bon pour les yeux.
  • Efficace en cas de maux de tête.

Utilisation :

  • Lepa (poudre, mélangée avec d’autres herbes ou seul) : peut être transformée en pâte avec de l’eau ou du miel, à appliquer sur la peau ou des plaies.
  • Ahara : peut être utilisé dans la nourriture ou mélangé aux médicaments par voie orale.
  • Snana : sous forme de poudre, le Neem, peut être ajouté à l’eau chaude et utilisé dans le bain (notamment en cas de maladies de peau).
  • Kashaya : en décoction, le Neem peut être utilisé pour laver/nettoyer la peau (exemple : lors d’infections des yeux, abcès, hémorroïdes).

Effets secondaires :

  • Comme il peut abaisser le taux de glucose dans le sang, en règle générale, si vous êtes à jeun, mieux vaut éviter la prise orale de Neem.
  • Les personnes diabétiques ne devraient utiliser le Neem que sous surveillance médicale, avec une surveillance constante du niveau de glucose dans le sang.
  • Il est également préférable de prendre l’avis de votre médecin avant d’utiliser cette plante, notamment chez les enfants, en cas de grossesse ou d’allaitement.
  • Si vous utilisez l’huile de Neem pour le soin des cheveux (ou en cas de pellicules), attention au rinçage ! Il peut en effet provoquer une sensation de brûlure dans les yeux.

En cas de questions, n’hésitez pas à nous contacter:

Armanda Dos Santos à armanda.dossantos@yahoo.co.uk.

Source: http://www.ayurveda-consciences.fr/phytotherapie/le-neem-proprietes-vertus-et-effets-secondaires/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s