Les différentes magies négatives, par Midaho

3078988589_1_3_LWRRP922

La magie est une façon de véhiculer l’énergie dans un but précis.

La pensée véhicule l’énergie consciemment ou inconsciemment mais la magie utilise des supports pour être plus efficace. La magie peut servir l’ombre comme elle peut servir la Lumière.

Lorsqu’elle sert l’ombre, elle s’exprime alors à travers les différentes magies négatives dont nous allons parler.

Les magies négatives utilisent les égrégores négatifs qui sont dans l’éther de la Terre. Elles utilisent tous les égrégores négatifs, des plus petits aux plus grands, selon leurs buts recherchés. Elles se servent de l’énergie de ces égrégores, énergie qu’elles vont véhiculer à l’aide de supports par la volonté du mage noir (le qualificatif de noir ne concerne pas ici une couleur de peau bien entendu).

Les magies négatives existent depuis des milliers d’années, depuis que les hommes ont découvert que leurs pensées aidées de quelques supports pouvaient avoir un pouvoir sur les choses et sur les gens. Mises au service des émotions négatives, des sentiments négatifs, des pensées négatives des hommes, ces magies négatives sont redoutables et alimentent à leur tour les égrégores négatifs dont elles se nourrissent.

Ces magies de l’ombre ont des supports différents selon l’époque où elles sont nées, selon leur pays d’origine, selon leur continent d’origine, elles sont innombrables mais toujours se rapportent aux mêmes égrégores, aux mêmes buts.

Le terme « d’ennemi » pose la notion de dualité, de contraire, de combat. L’image de saint Michel terrassant le dragon est juste, symbolique de ce combat.

Les forces du mal ont besoin d’être terrassées pour pouvoir être transformées en Lumière.

Les forces du mal sont attirées par la Lumière car l’Harmonie est l’Unité. 

Ce combat contre l’ombre est le propre de la magie de Lumière, présentée ici dans le Livre de MIDAHO. 

Au commencement, il y eut l’Harmonie et puis…

Il existe aujourd’hui sur la Terre différentes magies négatives :

– la magie noire

– la magie vaudou (elle peut également être activée par une entité ou des entités vaudou, commanditées par un être humain)

– la magie franc-maçonne

– la magie kabbalistique (toujours associée à des entités directrices négatives kabbalistiques et entités négatives kabbalistiques)

– la magie celte

– la magie satanique

– la magie négative de poupée piquée

– la magie négative de poupée travaillée la magie d’hallucinations qui provoque l’hallucination d’être attaqué(e) par des petites bêtes sur le corps, qui brûlent, qui mordent, qui courent… (peut être dangereux si la personne ressent cela en conduisant par exemple)

– la magie des ténèbres dont la fonction est d’émettre des « créatures des ténèbres » dans les habitats, dans les lits, dans les sièges, dans les fauteuils, canapés mais également dans les habitants et animaux domestiques. La fonction de ces créatures des ténèbres est de provoquer des douleurs (pour s’en libérer, voir le chapitre sur les entités négatives).

– la magie égyptienne

– la magie asiatique

– la magie africaine

– la magie amérindienne

–   la magie polynésienne…

Selon les pays, elle peut se pratiquer différemment, l’on peut alors les détailler :

– la magie marocaine

– magie guinéenne

– magie guyanaise

– magie brésilienne (le vaudou brésilien, le candomblé, la macumba)

– magie canaque (Nouvelle Calédonie)

– magie aborigène

–   magie maori

Certaines sont différentes mais avec beaucoup de points communs :

– magie gitane, magie tzigane, magie manouche, magie bohémienne, magie romanichelle

Chaque peuple, chaque pays a développé au cours de siècles, puis au cours des millénaires, des pratiques différentes de magies négatives, avec des supports différents et avec une même volonté de nuire.

Les supports utilisés pour rendre effectives ces magies négatives sont bien souvent des éléments naturels : plantes, pierres… mais aussi des animaux sacrifiés, des morceaux d’animaux petits ou grands, des os, des poils, des coquilles, du métal, des éléments biologiques humains…

Certaines magies négatives utilisent des inscriptions, inscriptions maléfiques, inscriptions sataniques : ces inscriptions peuvent être des mots, des signes, des dessins, inscrits dans l’invisible, dans l’aura, sur le corps physique, dans le corps physique d’une personne ou sur un lieu par visualisation. Elles peuvent également être faites dans le visible, inscrites sur un support : pierre, papier, parchemin, os…

téléchargement (2)Certaines magies négatives utilisent des ondes de forme positives qu’elles retournent à l’envers pour les transformer en ondes de formes négatives.

D’autres utilisent des symboles légués par des Connaissances initiatiques, destinés au départ à servir la Lumière mais qui sont de même retournés pour servir l’ombre. Avec la technologie sont apparus d’autres supports (photos, voix enregistrées, etc.).

Les supports de certaines magies négatives sont des objets fabriqués pour le but recherché : poupées, statuettes, quimbois vaudou (qui sont des objets chargés négativement et activés sur une personne ou un lieu), objets divers, chargés dans un but précis, éléments choisis pour entrer en résonance vibratoire avec le but recherché…

Tous ces supports, à des degrés divers, sont redoutables d’efficacité…..

A Lire dans Chiffres et Formules Magiques pour Vivre Heureux au Quotidien – par MIDAHO aux Editions L’Arbre Fleuri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s