La prochaine révolution : Les traitements énergétiques

 

Pour mieux saisir la dynamique de l’énergie

Pour mieux saisir la dynamique de l’énergie

Les traitements énergétiques constitueront sans nul doute, la prochaine révolution en matière de médecine. Ils renoueront avec les connaissances des anciens guérisseurs et des médecines traditionnelles tout en s’appuyant sur les découvertes de la physique moderne. Ils sont basés sur l’équilibre énergétique du corps et la relance de ses processus d’autoguérison.

Le mot « énergie » vient du grec « en ergon » qui signifie « en mouvement » ce qui est très explicite de sa nature. Nous pourrions dire que l’énergie donne ou anime la vie. Elle procurerait la vitalité ou la force aux êtres qu’elle anime. Cela rejoint les pensées philosophiques qui affirment qu’il n’y a pas de vie sans mouvement. Tout bouge, tout change, tout se transforme en ce bas-monde… Et « la seule constante dans l’univers est l’inconstance » aurait dit Bouddha.

Pour les sciences physiques, l’énergie est une vibration à l’instar des sons, des couleurs ou des ondes radio, alors que pour les traditions, elle constitue le souffle vital, le tchi des chinois, le prâna des indous, la Mâna des polynésiens, la baraka des soufis… Mais ces deux points de vue sont en réalité, deux présentations de la même entité.

Pour bien comprendre cela il faut revoir les travaux de la physique quantique qui remontent déjà à près d’un siècle. Il fut démontré que chaque particule qui constitue la matière, n’était en fait qu’une formidable concentration d’énergie. De plus, ces différentes particules en s’associant forment les atomes puis les molécules. Elles constituent donc les véritables pierres de construction de notre univers matériel. Pour les lier entre elles, de formidables forces de cohésion sont à l’œuvre (interactions gravitationnelles, interactions électromagnétiques, interactions faibles et fortes). Nous pouvons donc affirmer qu’en définitive, la matière n’est constituée que d’énergie.

Ainsi notre corps, à l’exemple de la matière, n’est constitué que de vibrations/énergies. Cela signifie que nous sommes énergétiques avant même d’être biologiques ou chimiques.

Comprenant cela, il est facile de voir pourquoi notre corps a besoin d’énergie pour assurer son fonctionnement. Celle-ci lui est indispensable à chaque seconde, comme peuvent l’être l’air, l’eau et les aliments sur le plan matériel. Sans énergie notre corps s’arrêterait immédiatement de fonctionner comme une ampoule privée de courant électrique.

Cette énergie vitale est fournie par :

L’énergie ancestrale, attribuée à la naissance.
L’énergie de l’air respiré.
L’eau et les aliments consommés.
Les énergies cosmiques et telluriques qui pénètrent dans l’organisme à travers la peau, mais surtout par les chakras. Ceux-ci sont des sortes de portes d’entrée des énergies. Ils sont eux-mêmes en relation avec les plexus nerveux et les glandes hormonales que l’arrivée d’énergie va stimuler. C’est par ce processus que l’énergie absorbée se transmet au corps physique.

L’énergie, une fois pénétrée dans l’organisme va alimenter les différentes régions et organes du corps en suivant un trajet bien déterminé qui a été parfaitement décris par les chinois (méridiens) et les indiens (nadis, kundalini). Pour cela, elle suit un parcours bien établi quotidiennement, avec quelques variations selon les saisons. Une fois utilisée, cette énergie est « morte » et doit être éliminée, à l’exemple de l’eau qui est éliminée par les urines. Cela se fera par les pieds mais aussi par le chakra racine.

Dr Luc Bodin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s