YOGA ET DEPRESSION NERVEUSE : FONDEMENTS PHILOSOPHIQUES ET AIDES PRATIQUES .

Centre de Yoga Santosha

Que se passe-t-il ?
Il y a un ressort qui est cassé, les nerfs ne suivent plus, l’inertie guette et risque de tout envahir. La joie de vivre s’en est allée, chaque action nécessite un effort  insurmontable. On ne sait plus faire cohabiter sereinement et légèrement les contraires : activités –repos ;
introversion – extraversion ; jour – nuit ; passé – futur ; joie – tristesse….

L’alternance de hauts et de bas sans discrimination est ressentie comme une montagne russe qui donne des hauts le cœur.
Pour avoir été employés à tort et à travers, les contacts nerveux (neuromédiateurs) sont usés. Ces substances chimiques fabriquées par l’organisme servent d’interrupteurs nerveux dans les millions de cellules nerveuses que comporte le corps.

Différentes situations peuvent engendrer la faiblesse de ces médiateurs :
On retrouve parmi ces situations une abondance de névroses antérieures, certaines maladies nerveuses comme la maladie de Parkinson …

View original post 2 199 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s