Entrevue avec Pierre Vrillet : Le bonheur est dans le pré

cerises 2

De plus en plus de français, soucieux de leur alimentation, cultivent leur « petit bout de verdure », comme une réponse anticrise et/ou une passion. Ancien directeur d’école, aujourd’hui à la retraite, Pierre Vrillet cultive un potager depuis quelques années. Il arrive aujourd’hui à une quasi-autonomie et parvient à nourrir toute sa famille toute l’année grâce aux légumes de son jardin. Ils sont cultivés sans aucun engrais ni pesticide. Un exemple qui s’explique par beaucoup de patience et un certain savoir-faire. Rencontre. 

Par Armanda DOS SANTOS

 

Entrevue avec Pierre Vrillet : Le bonheur est dans le pré

A.d.S. : Diriez-vous que cultiver ses propres fruits et légumes serait une solution anticrise ?

P.V. : L’autosuffisance alimentaire grâce à un jardin et à un verger peut être une solution anticrise, mais ceci n’est pas accessible à tous. Pour ce faire, il faut que certaines conditions soient réunies. Cultiver ses légumes et produire ses fruits impose de disposer d’un terrain cultivable suffisamment grand. Par ailleurs cela demande un minimum de connaissances en jardinage, car si l’envie et la bonne volonté sont nécessaires, la méconnaissance de certaines règles élémentaires peut conduire à des résultats médiocres qui peuvent vite décourager le jardinier novice. Il faut aussi faire preuve de patience et de persévérance, la réussite n’étant pas toujours au rendez-vous.

Combien de temps par jour passez-vous à entretenir votre potager ? Est-ce accessible en dilettante, ou bien faut-il y consacrer 100% de son temps ?

A la retraite depuis quelques années, j’entretiens un jardin potager et un verger depuis de nombreuses années. Quand j’étais en activité, je passais environ une heure chaque soir et la journée du dimanche dans mon jardin, quand le temps le permettait. Maintenant que je suis en retraite, j’y passe un peu plus de temps, une à deux heures par jour, toujours quand la météo est favorable. Un verger demande moins de temps ; un potager, comme un jardin d’ornement, demande un entretien régulier, quasi quotidien. Dans un jardin, il y a toujours, ou presque, quelque chose à faire : semer, planter, biner, désherber, arroser, récolter. Sans y consacrer tout son temps libre, un jardinier ne doit pas être trop dilettante : au jardin comme ailleurs, il est préférable de faire ce qu’il faut au bon moment, en évitant de prendre du retard.

Quels avantages trouvez-vous à faire pousser vos fruits et légumes ?

Quelle belle récompense de pouvoir manger un légume, un fruit que l’on a fait pousser. Un légume, on le plante ou on le sème, on s’en occupe régulièrement (binage, taille, arrosage), on surveille son développement, et quand il est arrivé à maturité, quel plaisir de le cueillir et de le déguster en famille ou entre amis.

Quels sont les secrets d’une installation réussie ?

Un terrain bien exposé, bien entretenu, bien amendé ; une utilisation réfléchie des parcelles et une bonne rotation annuelle des cultures ; un travail suivi et régulier, et beaucoup de patience : voici quelques conseils que je donnerais volontiers à un jardinier débutant. Jardiner ne doit pas être une contrainte que l’on se force à faire sans envie car alors on peut douter du résultat final. Le jardinage, comme beaucoup d’autres occupations, se fait par goût, par envie ; c’est un loisir que l’on « pratique » avec plaisir.

Source: http://www.sesoignernaturellement.fr/entrevue-pierre-vrillet-le-bonheur-est-dans-le-pre/?fb_action_ids=10152274790328697&fb_action_types=og.likes&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s