L’été selon l’Ayurveda

eu

Le soleil, un invité tant apprécié

Surya, le soleil en sanskrit est l’invité privilégié en cette saison estivale.

Après un long hiver rigoureux et un printemps capricieux, bienvenue à l’été !

En été, les jours sont les plus longs et la lumière est à son maximum, de quoi nous recharger en énergie, l’Ayurveda comme science de vie et de longévité issue de l’Inde accorde une grande importance aux changements de saison qui influent sur le corps humain.

Le soleil fait du bien au moral pour sa chaleur qui réchauffe nos coeurs, sa dose de vitamine D, précieuse alliée pour notre santé qu’il synthétise au contact de notre peau, le teint hâlé qui nous donne bonne mine, les ballades dans la nature et baignades dans l’eau fraiche.

Rôle des doshas pour un bon équilibre thermique

Aussi en parallèle de tous ces petits bonheurs le corps soit d’adapter à cette chaleur et gérer l’auto-régulation de la température qui se doit d’être constante afin de favoriser l’état d’équilibre du fonctionnement physiologique du corps, ce pourquoi pendant la période estivale on peut naturellement observer la sudation qui augmente, l’appétit qui diminue et une perte de poids plus ou moins importante.

Cette auto-régulation opère selon les ordres de 3 chefs d’orchestre, les 3 doshas : forces vitales issus des 5 élements fondamentaux (Espace, Air, Feu, Eau, Terre) qui gèrent l’intelligence cosmique du corps humain :

– Vata (vent) gère les fonctions du système nerveux et des mouvements dans le corps

– Pitta (feu et eau) gère les transformations et la digestion

– Kapha (eau et terre) gère la cohésion et le maintient des tissus dans le corps

Le dosha « feu » PITTA s’exprime en été

En été, PITTA qui gère l’élement feu (répartition de la chaleur dans le corps) est considérablement en augmentation.

Selon l’Ayurveda le « semblable augmente le semblable » ce qui explique l’apparition de maladies PITTA (causées par l’excès de Feu) comme l’hyper-acidité, diarrhée, éruptions cutanées, brûlures d’estomac, allergies, inflammations, hypertensions, troubles circulatoires …

NB : Les personnes de consitution PITTA, dont l’élement Feu est dominant, supporteront mal la chaleur et auront plus de chances d’être exposées à ces maladies.

Maintenir le bon équilibre avec l’hygiène de vie

Afin d’auto-réguler notre feu intérieur, la règle des « opposés s’équilibrent’ s’appliquera : fraîcheur, douceur, calme seront alors nos alliés pour l’été !

Ainsi pour pourrez grâce à votre alimentation, votre environnement et votre hygiène de vie retrouver ces qualités de fraîcheur, douceur et calme et ainsi pallier à l’excès de chaleur pour maintenir un équilibre optimal tout au long de l’été.

Voici quelques conseils à adopter et emporter dans vos bagages :

 

L’alimentation : légère et digeste 

Amateurs de bons vins et de bonnes tables estivales, gare aux indigestions et autres maux du sytème digestif.

Comme nous l’avons vu plus haut, pendant l’été le feu digestif est faible, c’est une façon pour le corps de s’auto-réguler. Autorisez vous un apéritif léger de temps à autres mais surtout n’en faites pas un rituel du quotidien, l’alcool est du feu sous forme liquide !

Si possible, évitez de manger trop lourd tard le soir, le feu digestif ne sera pas au rendez-vous, le corps se prépare au sommeil.

Veillez à consommer suffisamment d’aliments de saveurs astringentes, douce et amerqui contiennent des élements air et terre afin d’équilibre le feu.

Limitez considérablement les saveurs salés, piquantes et acides qui augmentent le feu (rappelez vous : le semblable augmente le semblable)

Privilégiez des aliments frais et de saison, la nature étant bien faite en été ils ont souvent une saveur douce, amer et astringente (les opposés s’équilibrent)

Légumes : Tous les légumes de saison doux et amers

Limitez les légumes crus, difficiles à digérer, si vous en mangez alors préparez les avec des épices ou aromates (menthe, jus de citron, fenouil) comme la raïta, plat cuisiné indien.

Artichauts, asperges, betteraves (cuites), Blette, Broccolis, Carottes (cuites), céleri, concombre, courgettes, Fenouil, Légumes verts, Oignons (cuits), Radis

Fruits : Fruits de saison doux

Les fruits sont rafraichissants et regorgent de sucres naturels dont l’organisme a besoin, mangez les en dehors du repas pour éviter des problèmes de digestion et limitez vous à 2 ou 3 par jour.

Pommes (douces), Abricots (doux, mûrs), Avocats, cerises (douces), citron vert (modéremment), Noix de coco, Dattes, Figues, Mangues (mûres), melon, Ananas (doux), Pastèques

Les fruits secs et oléagineux (noix de cajou, du brésil, cacahuètes) à consommer en petites quantités car difficiles à digérer et trop riches.

A privilégier : amandes trempées et décortiquées, noix de coco

Céréales : sources de protéines végétales et faciles à digérer

La céréale vedette de cet été est le riz basmati, léger, doux et très digeste.

Vous pouvez aussi consommer de l’orge (très bon pour pacifier PITTA), couscous, flocons d’avoine (cuits), pâtes, Epeautre, seitan (viande de blé), tapioca, blé

Les huiles pour cuisson et salade : de tournesol, g, olive, graines de lin, noix, cuisson seulement : le ghee (beurre clarifié voir recette)

Légumineuses : haricots azuki, noirs, pois chiches, lentilles corail, haricots mungo, tofu

Epices rafraichissantes à rajouter dans la cuisine ou boissons : cardamome, fenouil, cumin, coriandre,aneth, menthe, curcuma, safran, basilic.

Produits animaliers : la viande surtout rouge est à limiter car sa lenteur à être digérée dégage beaucoup d’énergie donc de feu. Meilleurs sont la volaille et poissons d’eau douce.

Les boissons sous forme de jus ou d’infusions rafraichissantes

Evitez les préparations industrielles trop acides.

Privilégiez des boissons plutôt fraîches que trop froides voire glacées : l’eau glacée inhibe la digestion, produit ama (déchets alimentaires) et perturbe les doshas.

Jus de mangue, de coco, d’aloès, pommes, abricots, lait de soja

Le matin, le jus de citron additionné d’eau tiède sera un excellent booster pour le système digestif et nettoie en douceur les intestins.

 

Infusions tièdes de rose, de menthe fraiche, bardane, camomille, gingembre (frais)

 

En Inde, il est consommé le tchaï qui signifie thé, un mélange d’épices (cardamome, clou de girofle, gingembre, cannelle) mélangé avec du lait pasteurisé et porté à ébullition pour faciliter la digestion. Boire modéremment.

La glace, le plaisir des papilles, la souffrance de l’estomac !

L’été rime avec crèmes glacées seulement ces plaisirs gustatifs aggravent l’état du feu intérieur de par leur saveur trop sucrée et parfois acide.

Aussi la glace ne rafraichit que temporairement, une fois dans l’estomac et les intestins elle a un effet brûlant ce qui est nocif et provoque souvent hyper-acidité ou diarrhé : à consommer avec grande modération !

Au quotidien protégez vous du soleil

Ne vous exposez pas au soleil entre 11h et 15h c’est là où il est est au plus fort et ses rayons UVB sont le plus nocif.

Protégez bien votre peau avec des crèmes solaires de protection indice 50 au début puis 30 après plusieurs expositions.

Portez un chapeau ou foulard pour éviter de surchauffer la tête et provoquer des insolations solaires, vertiges ou nausées.

Portez des vêtements légers si possible en coton pour absorber l’excès de transpiration, de couleurs claires, légèrement colorées.

Source: http://www.tradition-ayurveda.fr/article-ivr-53239265.html

 

 

Aurélie CROS

Praticienne en massages ayurvédiques

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s