De quoi se compose la cure ayurvédique ?

La cure ayurvédique se compose de 4 produits phare en Ayurvéda : Triphala,  Trikatu, Trimada et Guggul. Permettez-moi de vous les présenter brièvement afin que vous vous rendiez compte de leur puissance d’action.

Par Armanda DOS SANTOS

composition-cure-ayurveda

Les 4 produits phare en Ayurvéda

Triphala : « tri » signifie trois, « phala » signifie fruits. Triphala est donc un composé des trois fruits les plus reconnus en Ayurvéda : l’haritaki, l’amalaki et bibhitaki. Chacun équilibre l’un des trois doshas, ou énergies du corps. L’Ayurvéda leur reconnait une propriété laxative, rajeunissante, tonique, antimicrobienne, antioxydante, probiotique et les recommande en cas de constipation, de gaz, de ballonnements ou de diarrhées chroniques. C’est le meilleur et le plus naturel nettoyant intestinal. Mais ce n’est pas tout ! Le Triphala est considérée comme l’un des meilleurs remèdes rajeunissants et curatifs de l’Ayurvéda. En Inde, il est communément utilisé pour aider à la perte de poids, réguler le métabolisme, nourrir les tissus les plus profonds tels le sang ou le tissu nerveux, abaisser le cholestérol et la pression sanguine, protéger le cœur et le foie.

Trikatu  : c’est un mélange de trois épices piquantes (katu, en sanskrit) : le poivre noir, le poivre long (pippali) et le gingembre. Aussi reconnu que le Triphala, le Trikatu est un stimulant, décongestionnant, expectorant et un digestif. Il est recommandé en cas de métabolisme faible, manque d’appétit, indigestion, congestion, toux et pour accroitre le feu digestif (agni, en sanskrit).

Dans le Trimada, vous trouverez une composition habile de Fenugrec et de Gymnema sylvestris. Le premier est reconnu pour ses actions digestives, laxatives, antimicrobiennes et nutritives. C’est un excellent tonique également en cas de faiblesse, tout en aidant à l’élimination des toxines de par sa propriété diurétique. Le deuxième, Gymnema sylvestris, est connu pour équilibrer la glycémie. Son nom sanskrit signifie d’ailleurs            « destructeur de sucre » car la consommation de ses feuilles engourdit les récepteurs des goûts amer et sucré de la langue et diminue les envies de sucre et l’appétit excessif. Les résultats sont saisissants au bout d’un mois de cure.

Le Guggul (ou guggulu) est une résine aux actions anti-inflammatoires, antispasmodique, analgésique, expectorante, cardiotonique, antioxydante, rajeunissante, mais aussi un stimulant thyroïdien et un régulateur métabolique. Et c’est surtout un puissant anti-cholestérol reconnu depuis des siècles ! C’est l’un des composants de la cure parce qu’il élimine les toxines du corps en les délogeant. C’est en effet une des meilleures plantes ayurvédiques pour améliorer la digestion et le métabolisme, et tout particulièrement le métabolisme des graisses, tout en favorisant la perte de poids. Il a la capacité de disloquer les tumeurs telles que le lipome ou les kystes.

Me voilà donc prévenue ! Je pense que je peux y arriver.

D’autant plus que ce petit coup de pouce va peut-être me permettre de commencer vraiment à faire attention sur le long terme.

Et pendant que Cameron Diaz mange des asperges au persil, que Madonna et Gwyneth Paltrow se font des tisanes au pissenlit, que Jennifer Lopez sniffe de l’huile essentielle de pamplemousse pour se couper la faim, je craque pour du chocolat au lait aux noisettes et je me donne 5 engagements simples :

  • Prendre le temps de  M A C H E R ( !) les aliments
  • Finir le repas par une boisson chaude
  • Respirer à pleins poumons pour déstresser
  • Pratiquer le Yoga et la marche (sans transpirer !)
  • Dormir comme un loir

Dans l’assiette, ça donne quoi ?

Pour faire simple, j’ai privilégié la nourriture sattvique. Qu’est ce que c’est ? La nourriture sattvique comprend les fruits (frais ou séchés), les légumes (crus et cuits), les céréales, les pains complets, le miel, les tisanes, le lait et le beurre frais.

Pour l’Ayurveda et pour le Yoga, ce type d’aliments améliore le contrôle du mental, donne de l’énergie et favorise la méditation. En plus d’être faciles à digérer, on dit que ces aliments nourrissent la conscience. Rien que ça !

Pour les petits conseils extra, je me suis inspirée du livre d’Anjum’s, « Le régime ayurvédique », publié aux éditions Guy Trédaniel. Bourré de recettes faciles et délicieuses, on y trouve aussi quelques règles d’or, ou plutôt, des perles de bon sens, pour quiconque veut perdre du poids intelligemment. Je vous les donne en vrac :

  • Commencez la journée par une tasse d’eau chaude avec une tranche de citron pour nettoyer votre métabolisme. Si vous le désirez, ajoutez-y un peu de miel lorsque l’eau est refroidie.
  • L’eau de cuisson d’orge est une boisson idéale pour perdre du poids. Elle élimine le cholestérol, soulage les ballonnements et la rétention d’eau. Faites bouillir une poignée d’orge ou d’orge perlée dans 2L d’eau jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Egouttez (en gardant l’eau) et assaisonnez avec du citron et du miel pour le goût. (Mangez l’orge au repas suivant).
  • Buvez de l’eau chaude durant la journée car cela renforce la digestion et vous empêche de manger quand vous croyez avoir faim alors qu’en réalité vous avez soif.
  • Faites du déjeuner le principal repas de la journée car le feu digestif est à son maximum autour de 13H. Comme il est au contraire très faible le soir, le diner se doit d’être frugal et végétarien. La plupart d’entre nous mangeons un déjeuner léger au travail et un diner plus important à la maison. A cette heure-là, le métabolisme est plus faible et la prise de nourriture fait d’autant plus grossir.
  • Souvenez-vous de mesurer vos portions. Mangez jusqu’à ce que votre estomac soit à demi plein. La suralimentation fait non seulement grossir mais accroit aussi l’appétit et favorise la production des toxines.
  • Votre régime doit se composer principalement de légumes et de céréales en quantités réduites et de protéines. Les desserts doivent rester l’exception et sont meilleurs partagés avec des amis.
  • Evitez les aliments lourds et les laitages, les matières grasses en grandes quantité (l’Ayurvéda recommande de manger végétarien car toutes les viandes sont lourdes comparées aux protéines végétales).
  • Prévoyez ce que vous allez manger, avant d’avoir vraiment faim afin de ne pas céder à la tentation et de regretter par la suite.
  • Faites de l’exercice physique régulièrement (en quantité raisonnable) et restez actif durant la journée. L’exercice physique est un remède universel : il préserve notre agilité mentale et physique, renforce l’agni (le feu digestif), garde le poids sous contrôle et est très bon pour les os et les muscles.
  • Réduisez le stress dans votre vie car il vous fait sans doute grossir, soit en vous incitant à dévorer le paquet de biscuits le plus proche, soit en affaiblissant votre agni.
  • Faites du yoga et de la méditation pour apprendre à contrôler vos émotions et ne plus vous laisser aller à boire de l’alcool ou à succomber au stress.
  • N’allez pas vous coucher de suite après le dîner, restez actif (mais ne faites pas d’exercice physique non plus).
  • Le pranayama (la respiration issue du Yoga) aide à gérer les problèmes émotionnels, le stress et les frustrations fréquemment à l’origine de la prise de poids.

Source: http://www.sesoignernaturellement.fr/composition-cure-ayurvedique/

Publicités

2 réflexions sur “De quoi se compose la cure ayurvédique ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s