Ayurveda, Health & Happiness ! : Interview exclusive de Wonder Woman

WonderWomanAprès des décennies d’absence (autant dire une éternité !) la super héroïne nous a accordé un entretien exclusif. La diva oversize évoque pour la (toute)  première fois ses failles, sa nouvelle vie, son retour. Un moment extra-ordinaire et mythique… Comme elle ! Rencontre

  1. Wonder Woman, merci de nous recevoir chez vous, dans cette magnifique capsule. Dites nous ce qui vous a poussé à accepter cette interview.

Je suis ravie de cet entretien. Je me suis en effet faite discrète depuis quelques années. Cette rencontre me permet de faire taire les plus folles rumeurs de mon éloignement et de témoigner que les super héros ont aussi une vie quotidienne à préserver et le bonheur à cultiver.

2. Vous êtes une des premières super-héroïnes que le monde terrestre ai connu, et certainement encore aujourd’hui la plus célèbre d’entre elles. Quel est votre secret de longévité ?

Je saute toujours quelques toits d’immeubles, je cours aussi après quelques trains pour garder la forme. Mais surtout, je préserve mon équilibre dans le calme et la discrétion. Pour être heureux certains prennent des antidépresseurs, et d’autres comme moi prennent l’ascenseur pour aller sur la lune. De là haut, tous les problèmes du monde me paraissent petits !

3. Pourquoi avez-vous quitté la Terre et abandonné les humains à leur triste sort ?

Nous, super héros, nous nous engageons devant les entités célestes à mettre nos qualités, nos possibilités spirituelles et matérielles au service des humains. Avant de venir sur Terre, j’ai signé un contrat qui m’engageait à aider et éclairer les humains. Mais j’ai découvert que sur Terre, quand t’as la dalle, tu finis par bouffer ton auréole… J’en ai eu marre, j’ai rendu mon lasso. J’ai eu besoin de quitter l’apesanteur terrestre pour ne pas devenir folle à mon tour, tellement le pessimisme est lourd chez vous. L’habitude du désespoir est pire que le désespoir lui-même. Il faut que l’Homme apprenne à être responsable et répondre de ses actes, sans être secondé par des super héros. Quand j’y pense, je me dis que la misère ça se vit dans la tête et que notre « assistance » était contre-productive pour votre évolution.

4. Vous étiez une justicière amazone dans notre monde. Utilisez vous toujours vos pouvoirs surnaturels ? Et que sont devenus votre lasso magique et vos bracelets à l’épreuve des balles ?

Quand vous êtes un super héros, vous vous croyez indestructible. Vous croyez pouvoir porter le monde sans faire d’efforts. Vous croyez avoir des réponses à tout. Or, il faut savoir se retirer lorsque les contours de votre mission sont atteints. On a vu dans l’histoire de très grands esprits, des Initiés, oublier leur mission pour aller se perdre sur une autre voie. Toutes sortes d’embûches sont placées sur la route des êtres, même les plus évolués. Il faut rester vigilant en permanence. En me retirant de mes missions terrestres, je me suis mise en « indisponibilité » vis-à-vis de la Ligue justicière qui m’emploie. J’ai eu envie de courir le monde incognito pour mieux comprendre votre espèce. Et j’avoue que c’est parfois plaisant ! Comme Lady Gaga, j’adore prendre un bain moussant, tout en grillant une cigarette, en écoutant Edith Piaf ! Quand je me promène dans la ville, ça m’oblige à me cacher pour protéger mon image de super héroïne. Ça me frustre de ne pas pouvoir sortir avec mon body étoilé. Du coup, mes descentes sur Terre sont très fugaces. Marcher, quelle galère…

5. À la fin des années 1960, des rumeurs ont prétendu que Wonder Woman renoncerait à ses pouvoirs afin de rester dans le « monde des hommes », plutôt que d’accompagner ses sœurs amazones dans une autre dimension où elles pourraient conserver leur magie… Qu’en est-il ?

Il y a beaucoup de fantasmes autour de notre espèce. En 1969, j’ai en effet empêché le braquage d’une superette de quartier à Sartrouville. Je suis tombée amoureuse du caissier. Depuis je partage ma vie entre ma capsule spatiale et la banlieue. Les super héros sont des individus dotés de facultés extraordinaires, et il en sera toujours ainsi. De même que les liens qui m’unissent à mes sœurs amazones.

6. Avez-vous un message à transmettre aux simples terriens ?

Mon message aujourd’hui est de faire comprendre au monde que les « super pouvoirs » c’est le potentiel de tout un chacun. Tout le monde a de la magie entre les mains. Rien de ce qui existe n’existerait sans que quelqu’un l’ai pensé ou imaginé. Le moindre de nos mouvements est précédé d’une pensée. La pensée, l’imagination, le subconscient, jouent un rôle fondamental dans la réalisation de nos désirs, même les plus fous. C’est aussi simple que cela et c’est en travaillant ce principe que les super héros ont développé leurs « pouvoirs ». La force du mental est une magie puissante. N’importe qui est capable de faire appel à sa puissance intérieure et débloquer ses propres facultés spirituelles ou surnaturelles. Il suffit d’en avoir conscience !

Propos imaginés recueillis par Armanda Dos Santos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s