Ayurvéda, Health & Happiness ! : Chronique du 7 novembre 2013

Le sucre raffiné, l’ami fourbe !

Ayurveda Health & HappinessIl est exhibé partout. Parfois de manière déguisée, très souvent dissimulé, il domine très largement notre alimentation contemporaine. Lui ? C’est le sucre ! Pain, pâtes, biscuits, boissons, mais aussi charcuterie, pâtes, yaourts… il est partout, fourbe, et généralement raffiné. Cette semaine, décryptage de ce faux ami.

La plupart des gens consomment une quantité de sucre raffiné bien supérieure à ce que leur corps peut supporter. En France par exemple, un français consomme 35 kg de sucre par an. Aux Etats-Unis, cette consommation atteint une moyenne de 59kg par personne et par an. La palme revient à Singapour avec 70kg par an et par habitant.

Pour beaucoup de médecins, nutritionnistes et chercheurs, le sucre raffiné est un ennemi majeur de santé. Les maladies modernes comme le cancer, diabète, obésité, cataracte, maladies cardio-vasculaires et dégénératives, pourraient bien, en effet, être liées à une surconsommation de produits sucrés.

Composé à 99,8% de saccharose, le sucre blanc raffiné est obtenu à partir de la betterave sucrière. Mis à part sa capacité à fournir de l’énergie, il est presque totalement dépourvu de vitamines ou de minéraux. On parle de calories vides. Pire : pour assimiler le sucre blanc, l’organisme puise dans ses réserves de vitamines, de minéraux et d’éléments nutritifs, en particulier le potassium, le magnésium, le calcium et les vitamines B.

La consommation de grandes quantités de sucre raffiné conduit ainsi à une déficience en éléments nutritifs et à un appauvrissement de l’organisme.

Plus de 60% des produits transformés contiennent du sucre

Même si vous ne mangez pas de bonbons, la quantité de sucre raffiné dissimulé dans les autres aliments pourrait sans doute vous choquer. Plus des deux tiers du sucre raffiné utilisé, est ajouté aux produits alimentaires lors de leur fabrication. En d’autres termes, il est caché dans la plupart des produits que nous trouvons en supermarché sous le nom de saccharosefructoseglucosemaltose et lactose.

Saviez-vous, par exemple, qu’une cuillère à soupe de ketchup contient une cuillère à café pleine de sucre ? D’autres aliments dont nous sommes friands, comme le pain, les soupes, les céréales, la charcuterie, les sauces à salade, les biscuits, la mayonnaise, les pizzas surgelées, les fruits et légumes en conserve, les boissons gazeuses, et tant d’autres, contiennent tous du sucre. Même en appliquant une lecture minutieuse des étiquettes, il est difficile de dire exactement quelle quantité quotidienne de sucre nous ingurgitons réellement.

Pourquoi le sucre blanc est mauvais pour vous ?

  • Parce que le sucre est un aliment vide en nutriments.
  • Parce que les mauvaises bactéries adorent le sucre et se nourrissent de ce que vous consommez, jusqu’àaffaiblir votre système immunitaire.
  • Parce qu’il détériore les vaisseaux sanguins et entraîner des maladies du cœur.
  • Parce qu’il augmente le risque de nombreux cancers.
  • Parce que le potentiel additif du sucre est plus élevé que celui de la cocaïne[1]

 

Que dit l’Ayurvéda ?

Selon l’Ayurvéda, le sucré (madhura rasa, en sanskrit) est la saveur la plus importante parmi toutes. Il est composé des éléments eau et terre. C’est un goût très prisé en thérapeutique pour la simple raison que le corps en est habitué depuis la naissance.

La notion de « sucré » dans l’Ayurvéda n’a rien à voir avec celle que nous employons communément aujourd’hui. Les textes classiques font référence à la douceur inhérente des matières grasses, de la viande, des céréales, des légumineuses, des légumes, des fruits, du lait et des noix.

Les propriétés thérapeutiques du sucre :

  • Il apporte immédiatement satiété
  • Il nourrit et vivifie le corps et l’esprit
  • Il diminue la faim et la soif
  • Il accroît la force et la résistance aux maladies
  • Il donne force aux tissus (particulièrement ceux des enfants, des personnes âgées, opérées ou émaciées)
  • Il cicatrise et aide à réparer les os brisés (ex. : miel sur une fracture ou blessure)
  • Il est anti-poison (ex. : sucre dans le café)
  • Il est bon pour les cheveux et les organes des sens
  • Il augmente le lait maternel

Pris en excès :

  • Il rend lourd et gras
  • Il rend la bouche pâteuse
  • Il provoque la production de vers intestinaux
  • Il rend léthargique et dépendant
  • Il provoque des maladies de Kapha telles : obésité, rhume, toux grasse, dyspepsie, diabète, inconscience, tumeurs…

Comme vous pouvez le constater, les raisons de l’utilisation du sucré sont multiples. Les aliments de cette catégorie devraient, selon l’Ayurvéda, former le gros de notre alimentation. Encore faut il qu’il soit consommé avec intelligence et discernement… Du fait de son impact immédiat sur le corps et l’esprit, on comprend aisément pourquoi et comment il est devenu une réponse naturelle en cas d’anxiété ou de mécontentement. Pire, il est devenu un antidépresseur ordinaire, discret et  abordable !

Des alternatives au sucre raffiné existent. Il n’y a pas que le sucre aux cristaux blancs dans la vie !

Les alternatives au sucre blanc :

  • Le miel : le plus bio et amer possible. Attention tout de même, selon l’Ayurvéda le miel ne doit jamais être chauffé, sinon il devient toxique.
  • Le stévia : c’est le parfait édulcorant car il contient des éléments nutritifs bienfaisants. Des recherches récentes montrent qu’il corrige le diabète et équilibre le taux de sucre dans le sang.
  • Le sucre d’érable et d’agave : assez peu caloriques tout en conservant leur pouvoir sucrant, ils remplacent très avantageusement le miel.
  • Le sucre de coco : notre chouchou !  Un index glycémique faible (24,5), riche en magnésium, en fer et en zinc, il convient aux régimes sans sucre et même… aux diabétiques !

Pour les accros du sucre

Sachez enfin que les addictions au sucre se soignent. L’Ayurvéda recommande à cet effet le Gymnema Sylvestre (ouSylvestris). Cette plante est communément utilisée en thérapeutique comme modérateur de l’appétit et pour freiner les envies de sucre en dehors des repas. Les résultats sont saisissants au bout d’un mois de cure.

Armanda Dos Santos 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s