Ayurvéda Health & Happiness !: Chronique du mardi 22 octobre

Ayurveda Health & HappinessCes composants chimiques qui empoisonnent nos cosmétiques

Mesdames, vous ne trouverez pas ici des recettes bonne mine, ou des astuces anti-poches pour les yeux ! J’ai choisi plutôt de cibler ces particules invisibles qui envahissent nos cosmétiques et produits d’hygiène, derrière des appellations barbares.

 

La beauté n’est pas sans danger

Vous le savez, la peau est le plus vaste des organes du corps et a pour capacité d’absorber facilement les substances en contact avec elle. Les composants des cosmétiques (conservateurs, anti oxydants, émollients, filtres solaires, etc.), une fois absorbés par la peau, vont directement pénétrer  la lymphe et le sang. De là, ils vont s’installer dans les organes, en particulier dans le foie.

Il ne s’agit pas ici de créer une nouvelle psychose. Il s’agit d’informer sur les risques d’une réalité très peu médiatisée, et pour cause. Les quantités des produits que nous appliquons au quotidien sur notre peau sont loin d’être négligeables. Certains composants de ces mêmes cosmétiques agissent comme perturbateurs endocriniens et sont suspectés d’avoir des effets hormonaux, même à très faibles doses. Leurs effets sont dévastateurs, surtout sur les femmes, les plus grosses consommatrices de produits cosmétiques.

Je remercie les conseils et pages dictées par Amma sur le sujet, sans lesquels je me serais sans doute perdue dans le cosmo chimique de la beauté.

Principaux composants à éviter et leurs effets :

Aluminium Entre dans la composition de la plupart des déodorants, on le trouve également dans les produits alimentaires comme la levure chimique. Toxique pour la lymphe, on pense qu’il est un des facteurs responsable du cancer du sein. L’aluminium est également en partie responsable de la dégénérescence neurologique, des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

 

Colorants artificiels  Il a été démontré qu’ils sont cause de cancer quand ils sont appliqués sur la peau. Souvent, ces colorants contiennent les impuretés des métaux lourds comme l’arsenic et le plomb qui sont cancérigènes.

 

Acétone  C’est une neurotoxine, un puissant irritant de la peau et des yeux, ayant des effets secondaires sur les systèmes respiratoires et nerveux.

 

Butylhydroanisole (BHA)/

Butylhydroxytoluène (BHT) 

On les trouve à la fois dans les aliments et dans les produits de soin pour le corps. Ils sont cancérigènes et corrosifs pour le métal. Ils peuvent provoquer des dermatites et une irritation des yeux et de la peau.

 

Cocamide DEA ou MEA et la lauramide DEA Ces substances irritent les yeux. Des applications répétées de détergents à base de DEA augmentent de façon importante le risque d’incidence de cancer du foie et des reins.

 

Formaldéhyde  Utilisé dans de très nombreux cosmétiques, il est la cause d’irritations des yeux, de la gorge et du nez, de la toux, de crises d’asthme, de respiration courte, de nausée, de vomissements, d’éruptions cutanées, de saignements de nez, de maux de tête et de vertiges. On sait également qu’il affaiblit considérablement le système immunitaire.

 

Parfum  C’est un terme qui recouvre une large gamme de composants. Dans les expériences en laboratoires sur les animaux, on constate que la plupart de ces « parfums » entraient des stérilités, des malformations congénitales et des hépatites ? Les fabricants ne sont pas tenus de donner la liste des composants qu’ils utilisent pour fabriquer leurs « parfums » mais les plus courants sont : le chlorure de méthylène, le toluène, le méthyléthyl cétone, le méthylène isobutanol cétone, l’alcool d’éthylène, le chlorure de benzol. Tous sont dangereux et peuvent provoquer des réactions allergiques.

 

Huiles Les huiles minérales, le pétrolatum, les huiles de paraffine et de cire, le liquidum paraffinum et le parabène (méthyle, propyl, butyle) sont des sous-produits du pétrole. Ils détruisent la barrière immunitaire naturelle de la peau, empêchent l’élimination des toxines, favorisent l’acné et autres problèmes de peau et accélèrent le vieillissement de la peau.

 

Propylène glycol (PG) C’est un agent antigel actif. C’est un dérivé du pétrole qui affaiblit la structure cellulaire. Il est suffisamment puissant pour enlever les bernacles (coquillages) accrochés aux bateaux et il irrite les yeux, la gorge, le système respiratoire et la peau. Comme l’aluminium, il est couramment utilisé dans la fabrication des déodorants, et stoppe le processus naturel de la transpiration. Les toxines sont alors prises au piège dans la lymphe, ce qui favorise l’apparition du cancer du sein.

 

Sulfate de sodium

(lauryl)

Il entre dans la composition de pratiquement tous les shampoings, irrite les yeux et le cuir chevelu et fait gonfler le visage, les mains et les bras. Il est couramment contaminé par le dioxyde, un cancérigène bien connu. Le sulfate de sodium lauryl contenu dans nos savons est le même que celui contenu dans les lessives pour laver les voitures et dans les produits pour dégraisser les moteurs. Il est responsable de nombreux problèmes de santé allant des problèmes menstruels et des symptômes de la ménopause jusqu’à la baisse de fertilité masculine et à l’augmentation du nombre de cancers chez les femmes.

 

 

Devant un tel tableau j’imagine d’ici votre accablement. Pas de panique ! Comme le dit Paracelse, illustre alchimiste, astrologue et médecin suisse : « Tout est poison, et rien n’est sans poison; ce qui fait le poison c’est la dose. »

Sachez également que les fabricants ont aujourd’hui l’obligation de communiquer sur la composition de leurs produits.

Mes recommandations :

–          privilégier les produits dont les compositions sont communiquées par leurs fabricants ;

–          identifier si ces substances nocives sont présentes dans les cosmétiques que vous utilisez. Et si oui, en quelle quantité.

Une solution simple est de préférer les produits bios et naturels, quand c’est possible. Le plus important est de toujours faire preuve de bon sens !

Pour plus d’information, des organismes peuvent vous éclairer, tel que l’ANSES, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail.

Armanda Dos Santos

 

Sources :

Alimentation ayurvédique, Amma

Association Que Choisir

La vérité sur les cosmétiques : http://www.laveritesurlescosmetiques.com/

ANSES : http://www.anses.fr/fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s