Ayurveda et saisons: Conseils pour pratiquer le yoga en automne

yoga_pour_vata

En automne, c’est le Dosha Vata qui a tendance à s’emballer.

Quand contrôler le Dosha Vata

Il est nécessaire de contrôler le Dosha Vata ou de le réduire, notamment:

en automne et en début d’hiver,
par temps sec et venteux,
ou si vous êtes stressé, en cas de fatigue nerveuse, d’épuisement,
ou si vous subissez des changements de rythmes, ou en cas de décalage horaire,
ou si vous êtes de constitution à dominante Vata,
ou si votre Dosha Vata est ponctuellement exacerbé et ce, même si vous n’êtes pas de constitution à dominante Vata.

Quand pratiquer son Yoga pour apaiser Vata

Pour apaiser Vata ou pour pratiquer le yoga en automne, privilégiez la pratique:

  • le matin de bonne heure: la pratique transforme la journée, en inscrivant le calme en soi et un certain retrait ou
  • en début de soirée, avant le repas:  c’est une manière de faire une coupure après une journée fatigante et de se recharger. La soirée et la nuit seront sereines.

Suivez les conseils proposés dans le précédent article: ils vous permettront de ne pas souffrir d’excès Vata pendant votre journée ni votre séance de yoga.

 

Mandala de la Sagesse

 

Grands principes pour apaiser Vata dans une séance de Yoga

Le Dosha Vata a tendance à la légèreté. La pratique essentielle pour apaiser Vata en Yoga consiste à se concentrer sur Apana et le mouvement descendant de l’énergie, dans la zone des hanches et des jambes. Cela va calmer le Dosha Vata, en le replaçant dans la zone basse du corps, qui est son siège.


Exemple
 : Trikonasana, Virabhadrasana II, Utkatasana et Parivritti Utkatasana

Vata a aussi tendance à l’éparpillement. C’est pourquoi, David Frawley recommande ensuite de stimuler Samâna. En augmentant Samana Vayu, on rassemble l’énergie : on la concentre et on la renforce.

POstures pour réduire Samana Vayu: Ardha Matsyendrasana, Padmasana, Kurmasana, Navasana
Exemples
 : Ardha Matsyendrasana, Padmasana, Kurmasana, Navasana

Enfin, comme le Dosha Vata a tendance à se scléroser (Vata est sec : les articulations et les muscles se raidissent),  on va légèrement stimulerVyana, pour contribuer à la fluidité des humeurs et à la circulation sanguine et lymphatique.

Attention : Insister trop longtemps sur l’augmentation de Vyana reviendrait à annuler une partie des effets sur Samana.


Exemples
 : Pawanmuktasana de Swami Satyananda, Urdhva Dhanurasana (Chakrasana), Naukasana, Dhanurasana

 

Vata est une constitution fraîche, c’est pourquoi la séance ne doit en aucun cas refroidir le corps, mais peut au contraire le réchauffer.

Les postures debout ancrent et produisent de la chaleur. L’ancrage se fait par les pieds et le positionnement des jambes. Vata étant lié au système ostéo-articulaire, on prend les postures en développant la conscience dans les os des jambes et des pieds. Ainsi, on va rechercher le positionnement juste, qui permettra de dépenser le minimum d’énergie. On pose le système nerveux en amenant la conscience dans le bas du corps et les jambes. Les postures debout réchauffent Vata et fluidifient le mouvement.

Vata a tendance à l’irrégularité: Éviter les mouvements parasites ou irréguliers! Rechercher la fluidité.

Il convient de laisser de côté tout désir de performance ou de perfection en matière d’Asanas. Tant mieux si tout est parfait… mais l’essentiel sera ailleurs. Le yoga qui apaise Vata est purement intérieur. On va éveiller la conscience-témoin en développant toujours plus l’observation du mouvement interne du souffle. Cette conscience, présente, bienveillante et non-impliquée, va aider à libérer le passage du souffle dans chaque Asana. La respiration va ainsi devenir rythmique et subtile.

Pratiquer lentement. Tenir les postures longtemps…
La pratique va développer un profond sentiment de paix et de complétude.

Pour rééquilibrer Vata, il faut pratiquer des postures douces pour ne pas épuiser, pratiquer lentement, ralentir et approfondir la respiration, réchauffer le corps, améliorer la circulation sanguine et assouplir les articulations. Il faut insister sur la région du bassin et du colon, libérer les tensions des hanches et des articulations sacro-iliaques, restreindre les mouvements, pas de mouvements parasites, afin d’éviter la dispersion, mobiliser la colonne vertébrale dans toutes les directions afin d’éviter son enraidissement.

Les flexions avant , – telles que Paschimottanasana, Janu Sirsasana p. ex. -, procurent un apaisement immédiat, la sérénité, et la libération de Vata à l’extérieur. Associées à des  extensions (flexions arrière) douces et lentes, Vata est libéré plus encore, le système est réchauffé, Apâna et le colon sont stimulés.

Matsyendrâsana et les torsions vertébrales libèrent le système nerveux. Ces postures nécessitent la respiration complète, sinon la respiration superficielle accroît Vata.

Enfin, terminez votre séance avec une séance de relaxation plus longue que d’habitude, afin de bien vous régénérer. Couvrez-vous afin d’avoir bien chaud et si vos yeux sont fatigués ou tendus, mettez un petit coussin relaxant pour les yeux. Prenez le temps de relaxer les différents corps, grâce à une technique complète de relaxation, comme celle-ci par exemple.

Recommandations pour les pranayama

  • La respiration alternée, Nâdî Shodhana, rééquilibre, tout comme Ujjayi Prathiloma: ces pranayamas augmentent le niveau d’énergie global.
  • La respiration solaire – par la narine droite (Surya Bedhana) réchauffe.
  • Ujjayi intériorise et énergise.

Voir aussiSéance de Yoga d’automne et/ou pour réduire Vata >>

 

Namasté

Mandala de la Sagesse

 

Les livres de David Frawley m’ont été d’une grande utilité pour approfondir le sujet. Je vous conseille notamment: Yoga et Ayurvéda, David Frawley, Editions Turiya, 2002 

Yoga for Your Type: An Ayurvedic Approach to Your Asana Practice David Frawley, Sandra Summerfield-Kozak, Lotus Press, 2001

 

Source: http://www.yogamrita.com/blog/category/yoga/ayurveda-et-yoga/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s