ET SI VOUS PRATIQUIEZ AVEC LA JUSTE VOIE DU MILIEU

boud

http://www.yogabychristine.com/

Juste quelques suggestions lors de votre pratique quotidienne chez vous ou en salle.

Un petit rappel, la voie du juste milieu a été enseignée par le Bouddha historique, Siddhârtha Gautama c’est à dire une voie qui s’écarte des extrêmes, comme lorsque Bouddha demande à un musicien comment il accorde son instrument et celui-ci de lui répondre : la corde ne doit être ni trop tendue ni trop lâche., c’est exactement cela répond Bouddha.

Il en est de même dans votre pratique, vous devez trouver ce juste milieu dans chaque posture quelque qu’elle soit, sentir l’effet de votre corps sans tension physique et mental, cette subtilité que vous retrouvez en savasana, si vous vous relâchez trop, vous dormez si vous restez en pleine conscience vous invitez votre corps à se détendre tout en gardant l’esprit clair et calme .

En Yoga notre instrument à corde c’est notre corps et notre esprit, ni trop tendu ni trop lâche, c’est pourquoi par exemple je vais mentionner de contracter vos quadriceps en montant votre rotule mais en même temps de relâcher votre langue!, Vous devez à chaque fois dans votre pratique inclure relâchement et engagement musculaire, contraction étirement etc..

Finalement tout cela nous rappelle que absolument rien n’est permanent, que vous passez d’une posture à une autre et que dans cet intervalle existe également une transition qui vous permet de passer à la posture suivante en observant votre corps et votre esprit.
Un posture n’est jamais tenue infiniment n’est ce pas? c’est juste un bref moment où vous unissez votre corps par son alignement, votre respiration et votre mental, cette méditation en mouvement.

Ni trop tendue ni trop lâche peut également s’appliquer dans votre quotidien et vous apportera un équilibre intérieur considérable, vous évitera de paniquer dans des circonstances plus difficiles en vous rappelant que rien ne dure.

Quand vous pratiquez, soyez simplement dans le moment présent, sur votre tapis, dans votre posture dans cette union du corps et de l’esprit, sentez votre respiration , observez également ce petit espace temps entre chaque respiration, ce petit temps après l’expiration et la prochaine inspiration , malgré l’effort que vous aurez à fournir durant chaque posture, pensez à détendre les muscles de votre visage, un regard doux.

Pratiquez avec conscience !!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s