La Symbolique de Garudasana, la posture de l’aigle

Garudasana, la posture de l'aigle

Garudasana, la posture de l’aigle

Source: http://www.yogabychristine.com/

Garuda est à l’origine la monture du dieu Vishnu, un oiseau divin, à la tête, aux ailes, serres et au bec d’un aigle, mais avec corps et membres d’un homme que nous retrouvons donc en yoga sous le nom de la posture de l’aigle.

Lorsque vous pratiquez vous commencez par la posture Tadasana pieds joins bras le long du corps, puis vous pliez les genoux, croisez une jambe au-dessus de l’autre et si possible crocheter votre pied derrière le mollet de la jambe tendue avec le gros orteil. le bras du côté de la jambe croisée passe au dessous de l’autre bras en pliant vos 2 coudes, paumes de mains l’une au-dessus de l’autre , doigts pointant vers le haut.

Les bénéfices de cette posture sont également nombreux. Garudasana accroît votre concentration, votre sens de l’équilibre, renforce vos chevilles et mollets, étire cuisses, hanches, le haut du dos, vos épaules.

Son Histoire :

Garuda naquit d’un oeuf immense et apparût comme si mille soleils rayonnaient, les Dieux effrayés par son pouvoir décidèrent de le réduire en taille et de diminuer son énergie.
Un jour la mère de Garuda, Vinata, perdit un pari avec les serpents et fut capturée et devint leur esclave dans le monde souterrain des serpents, Patala.

Les serpents ne relâcheraient Vinata qu’à la condition que Garuda leur apporte une coupe de nectar d’immortalité « amrita » qui se trouve au sommet des monts célestes. Pour atteindre ce nectar, Garuda devra affronter 3 grands périls.

Le 1er fut un anneau de feu, Garuda pris de très grandes gorgées d’eau issue de plusieurs rivières et il éteignit le feu en volant à travers très facilement. Le second obstacle était une porte circulaire hérissée de pointes en fer sur tout son encadrement, Garuda utilisa son pouvoir de changer de taille et devint si petit qu’il put passer à travers la serrure. Finalement il arriva à la 3ème et dernière épreuve, 2 serpents très venimeux, Garuda créa alors un nuage de poussière et avec ses ailes immenses créa un vent qui aveugla les serpents et il les tua ensuite avec son bec surpuissant.

Enfin Garuda put récolter le nectar demandé et le rapporta à la cité de Patala afin de libérer sa mère. Mais au moment où les serpents allaient boire le nectar, le demi-dieu Indra et d’autres Dieux arrivèrent réclamant le nectar qui leur avait été dérobé. Les serpents très rapides eurent le temps de boire quelques gouttes du nectar qui agit immédiatement en les rendant plus puissants, en étirant leur langues en 2 qui selon la légende expliquerait pourquoi les serpents ont de nos jours la langue fourchue. Les serpents ayant eu leur part de marché relâchèrent la mère de Garuda après que celle-ci ait promis à son fils de ne plus jamais parié avec eux.

Nous avons tous un peu de Garuda en nous : 

Nous sommes tous de êtres avec un esprit plus grand que notre vie même si nous sommes nés avec un corps physique avec une taille et une énergie réduite, notre pouvoir spirituel lui est toujours aussi vaste et caché au fond de nous.

Comme dans la posture où nous la commençons étirés vers le haut , nous nous faisons de plus en plus petit en nous repliant sur nous mêmes , nous maintenons la posture puis ensuite nous nous redressons vers la lumière, notre ouverture intérieure., nous avons donc tout cela en nous cette possibilité de rechercher notre nature divine cachée au plus profond de nous et trouver l’énergie nécessaire pour vaincre les obstacles.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s